Sais-tu comment faire le vide dans ton esprit ?

image-vide-esprit-tete-chauffee« Vide ton esprit de toute pensée. Laisse ton cœur être en paix »  Lao-Tseu

 

Combien de fois t’es-tu couché avec des tas de pensées qui ne te laissent pas dormir ?

Pour cela, je souhaite te montrer un exercice très utile pour les jours où tu passes tout ton temps à faire fonctionner ton esprit, dans une analyse continue de toutes les situations passées, présentes et futures de ta vie.

De plus, cet exercice est tout à fait approprié pour préparer une bonne méditation. En effet, en vidant ton esprit des pensées de ce moment, tu favoriseras une intériorisation plus profonde lorsque tu méditeras. En fin de compte, c’est notre esprit qui nous pose toujours des obstacles contre cela.

Cet exercice ne requiert pas un temps minimum, mais plutôt une grande attention à tout ce qui va se passer.

Tu peux le faire avant d’aller te coucher ou à n’importe quel autre moment de la journée, spécialement si tu désires méditer. Dans ce cas, tu peux créer une ambiance avec une musique douce, une lumière frêle, etc.

Utilise ton imagination pour rendre l’endroit tout à fait agréable et que, bien sûr, personne ne t’interrompe lors de ton exercice.

Voici ce que tu dois faire pour vider et par conséquent apaiser ton esprit

On aura trois positions idéales pour cet exercice.

  • L’une d’elles peut être allongé sur le lit, avec le dos droit, le cou et les épaules détendus et les paumes des mains vers le bas.
  • Assis sur une chaise, avec le corps relaxé, les pieds croisés au niveau des chevilles et les mains appuyées sur les jambes de la façon suivante : les paumes vers le haut, la main droite sous la main gauche. Les pouces peuvent se toucher ou pas.
  • Assis sur une surface plane, avec les jambes croisées dans la position typique du yoga ou en lotus, ou si tu n’es pas suffisamment souple, simplement avec les jambes croisées. Les mains au centre et de la façon suivante : les paumes vers le haut, la main droite sous la main gauche. Les pouces peuvent se toucher ou pas.

Respire profondément ( et non rapidement) 3 fois pour te détendre.

Si tu peux, fais-le comme s’il s’agissait de la phase finale de l’exercice, en contrôlant ta respiration.

Quand tu te sens détendu imagine que tu te trouves dans un cinéma de plein air.

L’un de ceux qui ont un grand écran en plein air et dans lesquels tu peux entrer en voiture ou t’installer sur une chaise.

dialogue-interieurVisualise tout dans les moindres détails. Observe combien mesure l’écran, si l’endroit est réservé aux voitures ou s’ils distribuent des chaises, quelles couleurs a-t-on ? Etc… Après avoir tout fixé dans ton esprit, respire à nouveau profondément 3 fois supplémentaires et sens comme cet air pur entre dans ton corps, en te rafraîchissant et en te purifiant, de sorte qu’une lumière blanche te remplit à mesure que tu inspires.

Observe en même temps comment, à mesure que tu expires très lentement, tes tensions, tes doutes et tes peurs se dissipent.

Lorsque tu te sens comme neuf, observe sur l’écran comme se reflètent une à une toutes tes pensées, les événements de la journée, les disputes, les bons moments, ce qui te préoccupe ou ce qui te fait peur.

Prends tout cela avec beaucoup de calme.

Et alors que tes pensées et les scènes défilent à l’écran, tu sens que tu les perds, qu’elles se dissipent, qu’elles deviennent de plus en plus floues, jusqu’à ce qu’elles disparaissent complètement. Tu ne dois être qu’un simple observateur, un individu qui va voir ce film sans se désespérer pour ce qu’il voit et sans que les scènes qui y sont reflétées ne l’affectent.

C’est un film comme n’importe quel autre et qui, après un moment se termine et disparaît.

Quand tu auras réussi à faire disparaître chacune de ces pensées et scènes de ton film, tu seras préparé pour aller t’endormir ou pour méditer…

Il est possible que cela te paraisse difficile les premières fois, mais avec la constance, ça deviendra un mécanisme complètement naturel et très positif.