Communiquer Pour Réussir

Tu pourrais penser que vouloir communiquer pour avoir du succès est quelque chose d’artificiel. Crois-moi, je ne vais pas te parler de scénarios, ni de discours à répéter. Aujourd’hui, je viens t’annoncer que pour communiquer avec succès, nous devons tout simplement cultiver notre façon de communiquer, en cherchant à construire positivement avec soi et les autres. Dans une société où personne n’a le temps pour personne, essayons de « casser » ce stress pour cultiver une communication qui va, non seulement nous enrichir, mais qui va, elle aussi, nous amener vers le succès.

Tout d´abord, je veux te donner quelques exemples de communication quotidienne que nous pratiquons souvent, sans nous en rendre compte. Nous pourrions dire les mêmes choses avec d´autres mots, plus diplomatiques, plus affectifs, plus patients, mais souvent l´environnement nous conditionne et nous offrons aux autres un langage négatif dont la seule conséquence sera néfaste. Nous ne sommes pas toujours disposés à communiquer de manière positive, alors pensons à ce que nous pourrions ressentir si on nous répondait de la même façon.

Par exemple, l’autre jour, j’ai téléphoné à un ami pour prendre de ses nouvelles. Il m’a répondu : « Tu as interrompu ma sieste, mais je te pardonne ».

Même si le ton est amical et sincère, en me répondant ainsi, un sentiment de gêne s´est emparé de moi. Ma réaction a été automatique et j’ai pensé: « Mince, je l’ai réveillé ».

Ici, nous avons un exemple de susceptibilité, de frein dans la communication dès le début, de gêne parce qu’une autre réponse plus cultivée positivement aurait pu être celle-cic:

«  Quelle belle surprise, j’étais en train de faire ma sieste, mais c’est un beau réveil, je ne m’y attendais pas ».

Nous voici devant un exemple de communication positive.

Ici, il s’agit d´un ami, mais nous pourrions trouver de multiples exemples de conversations quotidiennes.

Tu peux y réfléchir toi-même et tu verras comment nous avons souvent tendance à manquer de générosité spontanée, à l’heure de répondre aux autres.

De nombreux facteurs rentrent en jeu, mais nous ne devons pas perdre de vue l´objectif principal : communiquer pour avoir du succès, c´est-à-dire, faire plaisir à l’autre.

Faire plaisir ne veut pas dire être toujours forcément d´accord, mais certaines tournures que nous utilisons fréquemment, vont à l´encontre du dialogue constructif que nous devons apprendre à développer pour mieux comprendre les autres et nous comprendre nous-mêmes.

Premier conseil : ne te précipites jamais à vouloir prendre la parole ou répondre à l’autre si ton élan n’est pas positif et réfléchi.

Lisons et apprenons maintenant avec sagesse ce dicton du druide celte Cadoc :

 « Avant de parler, considère :

Premièrement ce que tu dis,
Deuxièmement pourquoi tu le dis,
Troisièmement à qui tu le dis,
Quatrièmement de qui tu le tiens,
Cinquièmement ce qui résultera de tes paroles,
Sixièmement quel profit en découlera,
Septièmement qui écoutera ce que tu diras.

Mets alors tes paroles sur le bout de ton doigt
Et tourne-les de ces sept manières avant de les exprimer :
Aucun mal ne résultera jamais de tes paroles. »

Cela peut sembler compliquer au début, mais exerce-toi un peu chaque jour et tu verras à la longue comme tu auras du succès auprès des autres.

Le succès, c’est obtenir ce que tu désires, alors lutte d’une manière positive pour y arriver.

« Les conditions essentielles pour réussir sont la patience et la certitude du succès. » John Rockefeller.

* Communiquer dans le calme les problèmes, dialoguer et échanger sans peur les émotions de la vie, en apportant ta compréhension, la satisfaction de savoir que les autres t’écoutent avec plaisir, la confiance que tu démontres aux autres, ton support … tout simplement en parlant, en t’exprimant simplement mais sincèrement et positivement.

* Le discours négatif n’aboutit à rien. Maîtrise surtout ton discours intérieur. C´est lui qui interpose des obstacles au moment où tu dois t’exprimer. Avant de planter des graines dans la terre, celle–ci doit avoir été préparée au préalable, sinon rien ne poussera. Il en est de même pour ton discours. Si tu penses aux choses du passé, ne garde que les bonnes choses, parce que sinon, tu empoisonneras ton présent inutilement et cela sera nuisible pour tes pensées.

* Pense aux choses présentes, celles que tu aimerais réaliser, mais ne pense plus à celles qui n´ont pas été réalisées pour une raison ou pour une autre.

* Ne cherche pas à avoir toujours raison. Communiquer ne veut pas dire vouloir toujours avoir le dernier mot ou livrer un dur combat pour imposer ou défendre ses idées. Communiquer, c´est dialoguer, partager et construire pour échanger et débattre ses points de vue. Communiquer pour avoir du succès, c´est gagner l´objectif que nous nous étions donné, c´est-à-dire dialoguer positivement pour en tirer des bénéfices, comme la reconnaissance et pourquoi pas,  l’admiration !

Enfin, sur cette page je t’ai réservé un sujet inédit  qui va très probablement t’étonner par des révélations qu’il contient. Je n’en dis pas plus. Clique donc ici pour le découvrir.

Laisser un commentaire