La confiance en soi: bien, mais seul-e on n’y arrive pas

<Span =Ce proverbe populaire admet de nombreuses variations comme celles-ci : “Mieux voient quatre yeux que deux” ; “Quatre yeux valent mieux que deux” : “Quatre yeux voient plus clair que deux”…, c’est une manière très appropriée autant pour accepter de l’aide que pour l’offrir, c’est-à-dire aussi que pour que la confiance en soi puisse apporter tout son fruit, il faudrait aussi avoir confiance aux autres, surtout lorsque le but est de trouver quelque chose qui a été perdu.

Ce proverbe nous avertit que la collaboration est toujours plus gratifiante à deux pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. On l’utilise donc pour renforcer l’idée qu’il est préférable d’être à deux pour un meilleur résultat. On l’utilise aussi pour signaler qu’il est plus satisfaisant d’adopter des solutions consultées auprès de plusieurs personnes, plutôt que de se limiter à une seule opinion.

La confiance en soi : “Quatre yeux voient mieux que deux

Deux personnes sont plus intelligentes qu’une seule. C’est pour cette raison que les entreprises sont formées par des équipes multi-sectorielles où différents experts de formations différentes mettent leurs connaissances en commun. Un bon chef est celui qui sait s’entourer d’un groupe d’experts et distribuer les fonctions.

Nous pouvons être experts et performants dans certains domaines mais aussi une vraie calamité aux résultats désastreux dans un domaine que nous ne maîtrisons pas. Nous ne pouvons pas être performants dans tous les domaines. Si nous nous efforçons à vouloir bien faire une chose déterminée sans talent, sans vocation, sans formation et sans expérience, nous risquons de ne jamais y arriver. Nous ne sommes pas capables de tout faire. Nous ne pouvons pas dominer toutes les variantes du savoir. Il est donc très important de connaître quelles sont nos propres limites.

Cependant, nous avons tous des experts à notre disposition. Nous sommes tous entourés de personnes qui en savent plus que nous sur certains sujets. Demander conseil, écouter les idées et les suggestions de ceux qui nous entourent est une des meilleures décisions que nous pouvons prendre, parce que, de cette façon, notre intelligence pratique se multiplie exponentiellement.

Cher lecteur, associe-toi donc à des gens plus intelligents que toi. Ne te conforme pas à ceux que tu connais déjà : ressens toujours le besoin de faire de nouvelles rencontres. Si tu as besoin de conseils, cherche-les. Ils sont à ta disposition. Tu n’as qu`à regarder autour de toi, auprès de ta famille, de tes amis, de tes collègues de travail, au club sportif, dans les magasins que tu fréquentes.

Peut-être que Pascal, le boulanger de ton quartier, est aussi un vrai philosophe. Il a beaucoup lu sur la philosophie et ses pensées sur les choses sont profondes. Henri, le boucher d’à côté, est peut-être non seulement boucher, mais aussi un spécialiste en médiation entre couples… L’intelligence interpersonnelle est plus puissante que l’intelligence individuelle.

Pour profiter de l’intelligence qui t’entoure, tu dois poser des questions, écouter, prêter attention, garder les yeux grands ouverts. Mais tout ceci, n’est possible que lorsque que l’on se sera convaincu qu’on a aussi besoin des « autres » pour situer sa propre capacité à l’autonomie constructive car comme l’a si bien dit le poète Arthur Rimbo en 1871 « Car Je est un autre »… Apprends donc à faire confiance aux autres !