La dépression nerveuse : caractéristique de la timidité maladive

Dans cet article j’aimerais aborder le sujet de la dépression nerveuse qui se révèle être l’une des conséquences les plus fâcheuses de la timidité maladive. À titre personnel, il y a longtemps de cela, je la vivais de façon périodique: un jour je me levais très en forme avec des idées fraîches, une élocution bien dégagée, claire, l’humeur très enthousiaste… et durant de nombreux autres jours, je me surprenais de me voir avec des idées confuses, la langue qui bégaie, les yeux fuyants, trouble de l’idéation tel « un grand enfant »… Bref cette situation d’incapacité dans laquelle j’étais plongé sans savoir pourquoi, faisait que je désespérais de toute issue favorable à ma timidité maladive qui était le véritable problème…

Lire->