Comment bien distinguer le bien du mal ?

image-bien-malAs-tu déjà ressenti cette sensation étrange de ne pas savoir discerner le bien du mal dans de nombreuses occasions ?

Bien définir les critères du bien et du mal

Nous devons constamment faire des choix et prendre des décisions dans la vie.

Mais, quels sont nos critères pour discerner ce qui est bien de ce qui est mal ?

Pour cela, nous faisons appel à un système de valeurs qui dicte notre comportement moral et social, le bien contribuant à la construction de la vie et le mal, à sa destruction. Toute société a un code moral encadré par les mœurs et les lois. Les religions ont aussi leurs critères sur le bien et le mal, le bien figurant dans les écritures sacrées comme étant la bonne conduite à suivre. Dès l´enfance, nous apprenons à développer notre conscience morale qui nous aide à savoir distinguer ce qui est bien de ce qui est mal. C´est grâce aux expériences que nous avons vécues dans l´enfance que nous avons appris à faire face aux expériences positives et négatives.

Tout cela peut nous paraître facile. Seulement, bien souvent, nous nous posons cette question : comment puis-je savoir que telle action ou telle autre sera bonne ou mauvaise pour moi ?  Notre capacité de distinguer le bien du mal n´est pas toujours consciente des risques que nous prenons avec nos critères de choix. Par un jugement précipité ou une décision erronée, nous pouvons facilement confondre le bien et le mal. Ainsi, nous sommes amenés à nous tromper, en jugeant inutile un projet qui pourrait nous apporter le plus grand bien. Nous ne voyons souvent que l´aspect extérieur des choses. Nous arrivons souvent à détester une chose qui nous serait bénéfique pour en préférer une autre qui nous sera néfaste par la suite. Bien souvent, notre  jugement est influencé par des opinions et des comportements qui nous éloignent de notre conscience.

En résumé, le bien  est ce qui est prescrit par une règle morale, par opposition à ce qu’elle condamne, son but étant la bonne action.

Par contre, le mal fait référence à un certain type d’événements, de comportements ou d’états de fait qui sont jugés nuisibles, destructeurs ou immoraux.

Alors,  comment  arriver à discerner le bien du mal ?

Le bien et le mal sont deux concepts liés à la conscience morale.

Lorsque nous étions enfants, nous avons tous appris à avoir un comportement acceptable et positif dans notre relation avec les autres. Lorsque nous avons eu l´occasion d´agir incorrectement, nous avons reçu l´éducation nécessaire pour apprendre à rectifier, en prenant conscience de l´importance des conséquences de certains actes ou de certaines pensées sur nous  et sur les autres.

La punition comme réponse à un acte négatif (mal), nous a amené à réfléchir sur les mauvaises actions.

La récompense pour stimuler nos actes positifs (bien), envers nous et envers les autres, a servi de moteur pendant notre enfance pour nous motiver à agir le mieux possible, en développant des valeurs positives et satisfaisantes.

C´est donc à travers nos expériences que nous avons appris à développer cette capacité de discerner le bien du mal.

Face à ce comportement moral que nous offrons à la société, il existe des risques et des situations qui nous empêchent de bien faire la différence entre ce qui va nous faire du bien, nous être utile et ce qui peut nous faire du mal. C´est cela qui très souvent nous bloque et engendre un manque de confiance dans notre entourage.

Nous connaissons les critères de la morale, mais sommes-nous toujours conscients que nous voulons être positifs à 100% et que les autres veulent l´être aussi dans toutes les situations de la vie ?

La prudence est importante, de façon à réfléchir d´abord et à agir ensuite. Mais la confiance est tout aussi primordiale pour s’engager sans crainte après avoir compris que telle ou telle action nous sera bénéficiaire ou pas.

Le bien que nous allons offrir ou que nous allons recevoir par nos actes est un bien qui va nous apporter satisfaction et tranquillité. Le mal que nous pourrions faire inconsciemment par une mauvaise action ou subir nous-mêmes est source de souffrance et de rejet dans la société.

Alors, pour bien discerner le bien du mal, cher lecteur, appuie-toi sur ton système de valeurs morales, respecte ta conscience et applique-la dans tous tes actes. Ne te laisse pas influencer par des valeurs qui sont étranges pour toi.

Observe les situations et les risques à courir, pense toujours aux conséquences pour toi et pour les autres et ensuite agis pour ton bien et celui des autres.

Pose-toi toutes les questions nécessaires pour mieux comprendre si la situation est porteuse de bien ou de mal pour toi et fais la même chose quand tu devras agir pour les autres.

Pense aux objectifs de tes actes et agis toujours du fond du cœur parce que le bien se discerne toujours du mal par tous les bienfaits qu´il nous apporte.