Voici les clés pour retrouver l’estime de soi et la confiance en soi

estime-de-soi-photoL’estime de soi est la valorisation de l´opinion que nous avons de nous-mêmes basée sur des sensations et des expériences que nous avons accumulées tout au long de notre vie.

Et vous, quelle valeur vous accordez-vous ?

Cette auto-évaluation est importante, vu que la réalisation de votre potentiel personnel et de vos réussites dans la vie en dépend en grande partie.

L´importance de l´estime de soi est vitale puisqu´elle affecte notre personnalité et la perception de notre valeur personnelle. Elle influence donc notre comportement et notre façon d´établir des liens avec les autres.

Ainsi, les personnes qui se sentent bien en elles-mêmes, qui ont une bonne estime de soi, sont capables de faire face aux défis et de les résoudre, tout comme les responsabilités que la vie apporte. Par contre, ceux qui ont une faible estime de soi ont tendance à se limiter et à échouer.

Votre estime de soi peut changer ou s´améliorer.

Voici les Clés pour retrouver l’estime de soi :

  • Découvrez vos défauts et vos qualités.

Pour une réalisation d´une confiance en soi élevée, le premier pas consiste à être honnête avec vous-même. Vous ne devez jamais oublier que vous serez toujours humain, indépendamment de ce que vous réalisez ou pas.

Les erreurs, les défauts et les échecs seront donc présents dans votre vie ainsi que dans celle de tous ceux qui vous entourent. Sans aucun doute, se tromper est humain. C´est quelque chose qui appartient à la nature humaine. Alors, pourquoi vouloir toujours prendre les choses à cœur ?

La perfection n´existe pas :  cher lecteur, votre vie est tellement précieuse qu’elle ne peut pas dépendre du nombre d´erreurs que vous commettez, mais de celles qui vous apportent l´expérience. Si vous découvrez quels sont vos plus gros défauts, vous devrez apprendre à vivre avec avant de développer les habitudes nécessaires pour les éliminer.

Et tenez compte de ceci : c’est un processus cyclique qui ne finira jamais !

Mais vous serez sûr de vous améliorer en tant que personne et les autres s´en rendront compte.

Et plus important encore, c´est la valeur d´estime que vous allez  vous accorder qui va engendrer finalement l´augmentation de votre confiance en soi.

Maintenant, tout ne doit pas être négatif dans votre vie. Et c´est cette facette-là qui devient intéressante.

Connaître quelles sont vos qualités vertus est certainement l´une des tâches les plus enrichissantes que nous puissions réaliser. Malgré cela, c´est seulement une petite minorité qui y pense. Prenez un papier et un crayon et préparez-vous à voyager dans votre intérieur.

Ne lésinez pas sur vos vertus et qualités: vous savez très bien que vous êtes  hyper bon en beaucoup de choses, faites une liste.

Vous savez que vous êtes meilleur que beaucoup d’autres et que vous les dépassez dans de nombreux aspects.

perfectionSeulement, très souvent, on nous a dit que se croire supérieur aux autres n´était pas bien. Et c´est vrai, c´est ainsi. Ce qui n´est pas incorrect par contre, c´est d´avoir la conviction que nos vertus nous permettent de nous affirmer et d´atteindre le succès dans nos vies. Cela augmente notre compétitivité.

Même si tu vous n’y pensez pas, la confiance en soi est une grande valeur que vous devrez cultiver dès maintenant : c´est grâce à cette estime de soi que l´on découvre en nous-mêmes un tas de qualités, et en étant réalistes, aucun défaut.

  • Convertissez le négatif en positif.

En tant que timide, étudiez en détail votre façon de parler, de penser et de vous présenter aux autres, vous serez surpris vous-même de votre négativité. Je vous recommande de le faire et de me dire ensuite si j´ai raison ou pas.

Très souvent, sans se rendre en rendre compte, le timide s’impose des appréciations négatives de lui-même qui ne sont pas fondées, au lieu de penser à se valoriser lui-même. Oui c´est important que tout ce que vous pensez de vous-même soit positif !

Changez vos pensées négatives en pensées positives. Au lieu de dire: je suis nul, dites: « Je suis capable de… » Sinon ne dis jamais : « Je ne fais rien de bien », mais plutôt: chaque erreur commise est un pas dans l´apprentissage de ma vie »…

Et ainsi, successivement, à chaque pensée négative, une positive. En prenant conscience de la situation et en restant réaliste, vous pourrez même vous sentir mieux que la plupart de ceux qui n´ont pas vos problèmes.

  • Identifiez les facteurs qui vous dérangent.

Comme je l´ai dit antérieurement, votre niveau d´estime peut être altéré par des facteurs externes. Maintenant, une fois votre propre conscience de vous-même acquise, et en suivant les étapes précédentes, il ne vous restera plus qu´à examiner quels sont les facteurs qui vous dérangent, qui vous dépriment et qui diminuent votre confiance en vous-même.

Vous pouvez aussi faire une liste. Un des facteurs est peut être cette personne qui vous traite sans considération. Vos amis ou vos collèges au travail vous dévalorisent-ils? Vous avez dans votre entourage de personnes capables, compétentes alors que vous vous pensez incapables, et du coup vous êtes perturbé sans cesse à l’idée d’une confrontation… ?

Qu´est-ce qui vous fait penser que vous n’êtes pas la personne que vous aimerais être? Quelle est la valeur que vous vous accordez aujourd´hui et celle que vous aimerez atteindre dans quelques années ?

Vous devez prendre en charge tous les facteurs qui contribuent à baisser votre confiance en vous-même, dans votre cas, pour essayer de les neutraliser.

Rappelez-vous que vous ne devez pas tenir compte de l´idée que les autres ont de vous, à moins que l´appréciation soit positive. Dans le cas contraire, il est très possible qu´ils se trompent.

  • Ne vous comparez pas.

Ceci est un facteur fondamental sur la confiance en soi. Les personnes qui jouissent d´un taux élevé d´estime de soi ne pensent même pas à l´opinion que les autres pourraient avoir sur leur personne. Ceux qui s´apprécient ne se comparent pas aux autres et en conséquence, ils n´entrent pas dans le jeu de la compétition.

Ne vous mesurez pas aux autres, puisque vous êtes unique! La seule personne qui pourrait vous mettre au défi, c´est vous-même !

Au lieu d’essayer de dépasser les autres, essaye de vous dépassez vous-même. Vous devez savoir que vous êtes unique, et qu´en vous comparant, vous n’irez pas loin.

Mauvaise estime de soi ou manque d’assurance ?

photo-douteLe manque d’assurance est un symptôme très fréquent qui apparaît lorsque l’estime de soi est faible.

En effet, le manque d’assurance va de pair avec un faible niveau d’estime de soi, parce que lorsqu’on ne s’aime pas, quand on ne se connait pas, quand on ne se sent pas sûr de soi-même, qu’on ne s’affirme pas dans la vie, ne sachant même pas comment la gérer.

Voyons certaines caractéristiques de ce manque d’assurance. Vous allez voir comment le freiner pour améliorer votre estime de soi.

Le manque d’assurance, comme je viens de citer, est le manque de confiance envers soi-même, le manque d’assurance et d’initiative. Pourquoi donc ? Parce que le timide a les yeux fermés sur ses propres capacités, elles sont méconnues. Quand quelqu’un ne se connaît pas, il peut difficilement savoir ce qui lui convient, et encore moins se valoriser. Le résultat sera une faible estime de soi.

Les aspects suivants sont caractéristiques chez les personnes manquant d’assurance et souffrant de timidité maladive :

  • Mauvaise opinion de soi-même
  • Difficulté à l’heure de prendre des décisions
  • Sentiment d’infériorité vis-à-vis des autres
  • Sentiment de doute sur ses propres capacités
  • Nécessité de reconnaissance
  • Nécessité de l’acceptation
  • Peur de la critique
  • Tendance à aimer tout le monde
  • Perfectionnisme
  • Méfiance, doutes…

Une faible estime de soi est un des traits essentiels chez l’individu qui manque d’assurance. Mais une personne sociable, décidée, extravertie peut aussi avoir besoin, sans pour cela le démontrer extérieurement, d’être approuvée par les autres et craindre toute critique.

En vérité, l’estime de soi chez les personnes timides prend le nom de “fausse estime de soi” puisqu’elle est “renforcée” par les fausses idées qu’elles ruminent et qui constituent un fort argumentaire pour ne pas améliorer leurs conduites ou de se dépasser.

Une courte illustration tirée de ma propre expérience.

Dans mes années de fac, j’évitais soigneusement de me mettre avec des amis au café. À chaque fois que je me force d’y aller, puisque je tenais à cacher que j’étais timide à un certain point, je me découvrais instable, entrain de bégayer, incapable de suivre le fil des discussions, incapable d’être naturel, etc. J’en ai finalement conclu que je me devais de rester en amphi (même là aussi très angoissé, puisque ça et là il y avait des étudiants). L’amphi, évidemment un endroit propice pour éveiller toutes sortes de douleurs chez un timide maladif. Devinez quoi, bien évidemment, j’ai fini par y trouver ma place. C’était au fond de la salle. Je me disais « bon j’étais différent des autres (ces autres qui ont l’air bien à l’aise…) c’est pourquoi naturellement je ne pouvais supporter une telle présence, donc il fallait rester tel… »

Donc, sur cette lancée, je me suis convaincu qu’il ne fallait pas être à bavarder avec des camarades pendant les pauses puisque c’est un « bavardage inutile pas vraiment d’intérêt pour ma formation universitaire ou tel cours » etc. C’était la bonne raison, la bonne excuse et je ressentais moins de gêne à ne pas me mettre avec eux.

Cela n’arrangeait pas les choses. En réalité j’étais entrain de me rogner soigneusement. Pourtant je n’ai aucun signe extérieur qui puisse me faire sentir un sentiment d’incapacité ou d’infériorité.

C’était « la fausse estime de soi ». À force de se sentir incapable, on se fait des idées toutes faites, des raisons pour ne pas se dépasser, pour ne pas être capable.

Tout ça pour vous dire donc attention, il vous faut sortir de votre « bulle », votre « zone de confort » ça ne vous mène nulle part !!

La vraie estime de soi est celle qui répond à l’affection et la confiance que nous avons de nous-mêmes : la valeur que nous nous donnons, indépendamment de ce que pensent les autres ; c’est ce que nous avons réussi à construire, en surmontant les défis et les difficultés de la vie, ce qui nous a fortifié pour pouvoir nous adapter pleinement à tout domaine dans la vie.

Pourquoi est-ce que certaines personnes se sentent incertaines et d’autres pas?
En quoi consiste la différence?
Est-il possible de pouvoir changer cette manière d’appréhender la vie et d’avoir l’audace de perdre la peur de vivre par crainte de se tromper ?

Sans aucun doute, l’incertitude et la peur de se tromper à l’heure de prendre une décision est un trait de caractère qui est en étroite relation avec nos expériences d’enfant, parce qu’au départ, normalement, toutes les personnes viennent au monde avec les ressources nécessaires pour s’épanouir totalement.

La personne qui devient dépendante manque d’assurance, elle manque de confiance en elle-même, elle a peur d’assumer des responsabilités, de s’engager et de prendre des décisions personnelles, se débattant tout le temps avec tout un amalgame de doutes pour éviter de commettre des erreurs.

Mais aucune décision n’est erronée dans la vie, parce que les autres existent aussi, des êtres libres comme nous qui peuvent interférer dans notre propre liberté et nous dans la leur.

La personne ayant confiance en elle-même sait qu’elle prend des risques parce que toute décision comporte un risque. La personne qui manque d’assurance ne veut pas prendre de risque, parce qu’elle a peur, recherchant la sécurité de l’utérus maternel où elle trouvait ce dont elle avait besoin, à une température idéale où elle se sentait protégée et satisfaite.

Le manque de confiance en soi a de nombreux inconvénients : l’un d’entre eux étant celui de freiner les expériences dans la vie. L’incertitude provoque la perte d’opportunités, des relations difficiles avec les autres ainsi qu’une certaine vulnérabilité.

Par ailleurs, Le manque de confiance en soi peut porter préjudice aux relations interpersonnelles parce que les personnes qui manquent d’assurance ENVIENT et EPROUVENT DU RESSENTIMENT envers leurs amis, parents et collègues qui démontrent de l’assurance en eux. Les comparaisons sévères ne sont jamais réalistes et mènent à la déception. Au lieu de vous sentir mal à l’aise en présence de personnes qui sont sûres d’elles, pensez que vous devez prendre leçon de ces personnes.

Que faire pour  m’apporter de l’assurance? Est-ce que je pourrai me comporter de la même façon?

Eh bien, je suis heureux de vous annoncer que j’ai la réponse pour vous. Mais avant retenez ceci :

  • Essayez de ne pas vous sous-valoriser :le manque d’assurance est un fait commun qui arrive à tout le monde.
  • Développez une attitude positive et décidée au lieu de dire : « Pourquoi? ». Essayez de vous habituer à dire toujours : « Pourquoi pas? ».

Maintenant découvrez la réponse à votre question.

La Confiance En Soi

photo-estime-de-soiLa confiance en soi est le résultat de l’estime qu’on a de soi-même. Elle est plus exactement l’autodétermination : c’est-à-dire la conviction que nous pouvons déterminer notre propre chemin, la conviction que nous pouvons être ce que nous voulons être dans la vie. Comme le dit le célèbre auteur américain Léon Ron Hubbard, tant qu’on a « cette conviction, on a l’univers dans sa poche ».

À ce stade, je me dois de vous dire une donnée fondamentale, je l’ai déjà mentionnée mais c’est tellement important qu’il faut que j’y revienne ici. Rappelez-vous ce que je vous ai dit plus haut dans la partie « Estime de soi » : “si vous découvrez vos plus gros défauts, vous devrez apprendre à vivre avec avant de développer les habitudes nécessaires pour les éliminer.

Et tenez compte de ceci : c’est un processus cyclique qui ne finira jamais

C’est-à-dire qu’à chaque fois que vous vous êtes fixé un objectif, une résolution et qu’à la fin vous échouez dans ce parcours, vous n’avez pas été à la hauteur de cette illusion, votre moral plonge et votre estime de soi baisse ou, pire, disparaît carrément. Ce sera une défaite la défaite la plus cuisante. Pourquoi ?

Parce que, comme l’a dit ailleurs Léon,  « la seule possession vitale que vous ayez est votre estime de vous-même »

Comment résoudre alors le problème ? Comment rétablir votre confiance en vous? En fait, c’est très simple :

phto-rêveVous le résolvez en restaurant l’illusion, en vous refixant le même objectif, la même résolution.

Je précise au passage ce que c’est l’illusion : c’est, par définition, quelque chose comme une idée, un désir qu’une personne crée et pose comme une réalité et qu’elle a l’intention d’y parvenir.

Enfin, n’oubliez pas: si vous échouez ou que vous êtes désespéré de votre situation, la seule solution capable de renverser la donne pour vous, c’est de restaurer votre rêve initial comme si vous n’en avez jamais eu auparavant.