Le gingembre, un aliment bénéfique et presque magique

Tu utilises régulièrement du Gingembre frais ? Que ta réponse soit oui ou non, je te recommande instamment son utilisation. Ce bulbe, aux propriétés digestives, est aussi très érotisant. Cuisiné, c’est l’aphrodisiaque idéal, possédant aussi d’innombrables propriétés.

gingembreLe Gingembre, (Zingiber Officinale), est une plante qui peut atteindre jusqu’à 2 mètres de hauteur. Les fleurs de Gingembre de couleur blanche sont regroupées en épis : les feuilles sont longues, mais étroites et lancéolées. C’est la racine de la plante appelée rhizome qui est utilisée, caractéristique par sa forme en tubercule articulée et noueuse, de couleur beige et jaune à l’intérieur. Elle dégage une odeur très forte et aromatique quand on la découpe et le goût est agréable mais assez piquant.

Le Gingembre que nous connaissons est un tubercule originaire de l’Est de l’Asie mais aujourd’hui, on peut le trouver dans tous les coins du monde. Il s’agit d’une racine qui est considérée comme une espèce très connue dans le monde entier, que ce soit dans son utilisation culinaire comme en médecine. La médecine traditionnelle chinoise et hindoue l’utilisent depuis des milliers d’années pour combattre de nombreuses maladies.

La fonction principale du Gingembre est d’apporter une énergie calorifique qui stimule la circulation de l’énergie et du sang. Les effets de cette action sur notre organisme, et spécialement sur notre appareil circulatoire sont très bénéfiques. Il rend le sang plus fluide, évitant ainsi la formation de trombos : il diminue les niveaux de cholestérol et stimule le cœur. La circulation sanguine périphérique est aussi stimulée avec son utilisation, surtout en cas de froid des extrémités du corps. Les infusions de Gingembre soulagent la douleur d’estomac.

La chaleur générée par le Gingembre apporte de la vitalité à la digestion et facilitent l’absorption des éléments nutritifs. Ses enzymes aident à digérer des aliments protéiques comme les viandes et les fèves. De plus, ajouter un peu de gingembre pendant la cuisson des haricots noirs, des azukis ou des lentilles, aide à diminuer les flatulences dérivées de l’ingestion de ces aliments.

Le Gingembre dans la cuisine

La racine de Gingembre, au goût délicieux et aux arômes difficiles à décrire, relève les saveurs des plats que nous cuisinons.

En général, on utilise le Gingembre frais. Une racine rugueuse et laide, qui, à première vue, ne semble pas si appétissante que cela… mais, quand on découvre le gingembre, il nous surprend dans un monde de mystère exotique. On peut le trouver frais, mais aussi en lames ou en sirop, déshydraté, en poudre, et même confit comme des bonbons mous…. délicieux! Et, on peut aussi le trouver en infusion. Il y a aussi des infusions préparées en petits sacs comme pour le thé.

On pourrait écrire des pages et des pages sur la magie du Gingembre, mais nous commencerons d’abord par l’utiliser en cuisine.

Avec le Gingembre, tu peux préparer de nombreux plats, mais je te recommande de le goûter, petit à petit, si tu veux l’inclure dans tes recettes, vu que, comme je te l’ai déjà dit, il est assez piquant, et tu dois apprendre à bien le doser pour tirer le meilleur profit de sa saveur. Un secret millénaire de la cuisine chinoise consiste à le cuisiner à petit feu dans les ragoûts, le gingembre perdant son goût piquant pendant la longue cuisson pour devenir doux sans perdre son arôme si envoutant qui le caractérise. Tes plats auront un goût exotique de saveurs qui te transporteront au paradis des sens sans sortir de chez toi. De plus, son arôme et sa saveur exotiques peuvent relever des plats qui sont monotones et insipides, pour leur donner une touche originale.

Le Gingembre peut s’utiliser dans l’élaboration de succulents plats de viandes, poissons, haricots secs, légumes, riz, aussi dans les plats aigres doux, avec des fruits, et dans l’élaboration de desserts, sorbets, marmelades, et confitures… sans oublier les boissons, comme le “Ginger Ale” qui est une boisson fermentée à base d’eau, de Gingembre, de levure, de sucre, de raisins secs et de citron, quelquefois, de l’alcool est rajouté. Moi, j’adore particulièrement prendre le matin un jus de pommes liquéfié, avec oranges, carottes et Gingembre.

Un conseil pour éplucher le gingembre frais.

La racine est très irrégulière, et si nous essayons de l’éplucher avec un couteau, nous risquons d’en perdre la moitié. C’est pour cela qu’il vaut mieux mouiller la racine dans de l’eau tiède pendant 20 minutes et l’éplucher avec une petite cuillère. Comme cela, il sera prêt pour être cuisiné.

Maintenant, avant de te laisser, je t’invite à élaborer cette succulente recette toute simple et facile à faire.

image-biscuit-gingembreBiscuits au Gingembre

Ingrédients :

– 4 œufs
– 280 grammes de sucre (de préférence sucre de canne)
– 280 grammes de farine ( de préférence sans gluten)
– 20 grammes de Gingembre en poudre (ou frais en poudre aussi)
– un zeste de citron
– 1 cuillerée d’eau
– 100 grammes de beurre fondu ou ramolli
– 1/4 cuillerée de sel
– 3/4 cuillerée de cannelle en poudre
– 1 cuillerée de bicarbonate de sodium

Élaboration :

• Dans une grande tasse, mélange le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une émulsion souple. Battre les 4 jaunes d’oeufs et les ajouter.

• Ensuite, ajoute la cuillerée d’eau et tout en continuant à mélanger le tout, incorpore petit à petit le zeste du citron, la farine, le Gingembre, le bicarbonate, la cannelle, le sel et les blancs d’œufs déjà battus au préalable. Mélange bien le tout.

• Laisse reposer la mixture 30 minutes. Ensuite, fais des petites boules de la grandeur d’une noix, place-les sur une plaque à four et aplatis-les un peu pour leur donner une forme de biscuit rond.

• Mets au four à 180 degrés environ de 8 à 10 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient un peu dorés.

• Une fois refroidis, on peut les servir recouverts de sucre de cannelle chaud, ou bien les saupoudrer avec du sucre glace (optionnel).

Bon appétit =)

Laisser un commentaire