Le Stress

Le stress est un agent ou processus physique, chimique ou émotionnel qui s’exerce sur l’organisme et provoque une agression ou une tension pouvant devenir pathologique.

Ces troubles psychosomatiques (c’est-à-dire les comportements physiques indésirables dont la cause est psychique) affectent habituellement le système nerveux autonome qui contrôle les organes internes. Certaines formes de céphalées et de douleurs faciales et dorsales, l’asthme, les ulcères gastriques, l’hypertension artérielle et le syndrome prémenstruel sont des exemples de troubles dus au stress.

Depuis longtemps, les médecins savent que l’individu est plus vulnérable lorsqu’il est soumis à une agression importante. Des chocs émotionnels forts comme le décès d’un être cher semblent provoquer une perturbation suffisamment importante pour diminuer la résistance de l’organisme. Des circonstances positives cependant, comme un nouvel emploi ou la naissance d’un enfant, peuvent avoir une influence comparable sur la résistance à la maladie. Des sociologues ont établi une liste d’événements survenant habituellement dans la vie et calculé le potentiel relatif de stress de chacun d’eux. Ainsi, le décès du conjoint a la valeur 100 sur l’échelle, alors qu’un problème avec l’employeur a la valeur 23 ; un licenciement, 47 ; un emprisonnement, 63 ; une modification des habitudes de sommeil, 16 ; un divorce, 73, etc.

Un peu d’histoire:

C’est un médecin canadien d’origine hongroise, Hans Selye (1907-1982), qui découvrit ce phénomène physiologique et lui attribua le nom de « stress ». Sa première publication scientifique sur le sujet date de 1936. Le stress, syndrome général d’adaptation, ou syndrome d’adaptation de Selye, désignait à l’origine la réponse ou réaction non spécifique de défense se déroulant à l’intérieur de l’organisme. Puis la signification du terme s’élargit pour englober l’agent responsable de cette réaction.

Les causes du stress sont extrêmement nombreuses, variables d’un sujet à l’autre et non spécifiques : accident, timidité maladive,  peur chronique d’échouer dans un projet donné, peur irrationnelle, maladie, conditions de vie difficiles, etc.

Voyons en quelques mots très clairs l’essentiel des causes du stress :

Le stress a des effets sur l’apparition de n’importe quelle maladie, le rhume, la tuberculose et peut-être même le cancer. Très tôt dans son évolution, l’homme a dû faire face à des menaces constantes (animaux sauvages, phénomènes naturels, rivalités entre individus, etc.) auxquelles il s’est adapté par la modification de fonctions organiques telles que l’augmentation du rythme cardiaque ou de la pression artérielle. Lorsque l’organisme a réagi et que la menace passe, ces fonctions redeviennent normales.

La lutte ou la fuite sont deux manières efficaces d’affronter de nombreux dangers physiques. Les choses se compliquent lorsque le corps est prêt à réagir mais ne peut ni lutter ni fuir. Un embouteillage, par exemple, met l’individu dans une situation où il est en alerte, mais ne peut réagir. Plusieurs situations du même type peuvent provoquer une hypertension artérielle.

Les troubles liés au stress:

Les troubles liés au stress sont des perturbations provoquées ou aggravées par le stress.

La tension artérielle élevée ou hypertension, est l’une des conséquences les plus courantes du stress, ce qui, à long terme, peut être néfaste pour les reins et le cœur.

Les problèmes gastro-intestinaux sont des troubles liés au stress encore plus répandus. Citons par exemple les inflammations du côlon ou des intestins, ainsi que la rectocolite hémorragique et l’iléite.

Des troubles respiratoires peuvent également être provoqués par le stress. Le plus courant est l’asthme, lié à des perturbations émotionnelles. Les crises d’asthme s’accompagnent d’un sifflement, d’un halètement et d’une impression d’étouffement. En outre, le stress émotionnel peut provoquer ou aggraver diverses affections cutanées telles que démangeaisons, fourmillements, douleurs, éruptions et boutons.

Vous comprendrez que j’ai omis volontiers de rentrer dans les détails des troubles relationnelles qui peuvent totalement empoisonner nos relations sociales. Parfois, il n’y a pas de vocabulaire plus apte à définir nos ressentis stressants. Seule la personne concernée est capable de peser la douleur de son mal. Néanmoins, les troubles ci-dessus n’ont sont pas moins graves car ils sont la manifestation de l’atteinte physique de l’organisme par le stress. Et très généralement, on ne les voit pas venir que lorsqu’il devient tard.

Solutions et Traitement des Troubles liés au Stress

Le traitement des troubles dus au stress associe souvent un traitement médicamenteux et un traitement naturel.

1°) Le traitement avec les médicaments, peut comprendre d’une part une médication destinée à diminuer les troubles psychiques (anxiolytiques, antidépresseurs), d’autre part un traitement des symptômes (hypotenseurs en cas d’hypertension, somnifères en cas d’insomnies, etc.)

Néanmoins le traitement du stress avec des médicaments n’est pas une solution durable. Ils sont vraiment déconseillés car même s’ils ont des effets parfois immédiats, non seulement cela est très court dans le temps mais aussi vous risqueriez de développer d’autres types de maladies graves liées à leurs effets secondaires. Plus vous en prendrez, plus vous en devenez dépendants. Sans parler de l’argent que ce type de traitement pourra vous coûter.  Optez plutôt pour un traitement de fond et naturel.

2°) La solution naturelle ou alternative vise, en effet, à supprimer définitivement en vous les anomalies de l’organisme qui sont à la source du stress chronique.

L’objectif est simple, au lieu de vous faire « calmer » ou de vous faire résister douloureusement au stress, cette solution vise à vous remettre de façon définitive dans la peau et l’esprit d’une personne normale  qui vivra les événements et situations de la vie courantes tels qu’ils sont sans en ressentir anormalement la moindre pression psychologique encore moins des manifestations physiques indésirables.