Parler en public te fait peur ? Eh bien, décoince-toi !

image-peur-parler-en-publicTu n’auras peut-être jamais l’obligation de devenir orateur mais tu auras certainement l’opportunité un jour ou l’autre parler en public ou bien de prendre la parole devant un groupe de personnes plus ou moins nombreuses, et ceci à plusieurs occasions, comme par exemple au cours d’un banquet, d’un mariage, d’un hommage, etc….

Qui n’a pas connu cette sensation de malaise à l’heure d’intervenir dans une conversation entre amis ou collègues ?

Parler en public est une activité désagréable pour beaucoup, la peur et l’anxiété augmentant en fonction de l’importance de l’évènement.

Mais en vérité, parler en public n’est pas si compliqué que cela. Parler en public, c’est tout simplement converser, comme tu as certainement l’occasion de le faire plusieurs fois par jour. Le mystère disparaîtra une fois que tu auras compris comment t’y prendre.

Pour bien parler en public et sereinement

Je vais te donner aujourd’hui les clés pour devenir un bon orateur en te donnant à continuation des conseils à suivre pour que tu puisses exprimer tes idées en public, que ce soit devant dix, cent ou bien mille personnes.

Exprime-toi en toute simplicité

Ton audience captera une ou deux idées principales parmi toutes celles que tu énonceras. Tu dois donc t’appliquer à exprimer ce que tu veux dire en cernant le sujet de très près et les idées que tu veux transmettre, sinon ton discours restera flou et peu défini. Si tu ne sais pas à l’avance ce que tu vas dire, tu le sauras encore moins en public.

Organise-toi

Que ton discours soit court o pas, peu importe, ce qui est important, c’est qu’il suive un ordre précis. Il faut prévoir une introduction, les points essentiels du discours et la conclusion.

Commencer par la dernière phrase peut être un excellent début de discours. Une fois que tu sauras où tu veux aboutir, tu pourras choisir le chemin qui te plaira le plus pour y arriver. Ta fin de discours est décisive, il doit être puissant et convaincant, vu que dans la plupart des cas, c’est ce qui est dit en fin de discours que l’audience retient le plus.

Sois bref(ve)

Un show dans un spectacle de variétés dure en général entre 12 et 15 minutes maximum. Si un groupe de danseurs ou de chanteurs offrant tout leur talent au public n’arrive pas à le captiver plus longtemps, penses-tu que tu y arriveras davantage ? Évite les discours trop longs et trop chargés.

Sois sincère

N’essaye pas de faire des discours sophistiqués, reste toi-même, sinon tu risques de ne convaincre personne. Si tu choisis une anecdote peu amusante, n’attends pas de l’enthousiasme de la part de ton public. Si l’information que tu veux transmettre manque d’interet pour toi, n’attends pas non plus qu’elle intéresse les autres.

Si tu prends la parole, c’est parce que tu as une expérience personnelle à raconter à une audience qui ne la connait pas; partage-la avec elle. Fais que ton public ressente ce que tu as vécu: une profonde émotion ou de l’indifférence; de la peur, ou de la tristesse; du désagrément ou de la perplexité.

La première personne du singulier (moi) est aussi une arme efficace, mais tu dois faire attention de la placer correctement dans l’espace et le temps, ainsi qu’en fonction de ton public.

Cerne la situation

C’est dans les premiers instants du discours que le lien entre le public et l’orateur s’établit. Sourie, remercie la personne qui t’a présenté et ensuite attends un peu pour démarrer.

Attends que toutes les personnes présentes soient captivées par ta présence avant de commencer ton discours. Chacune de ces personnes comprendra immédiatement que l’orateur est en train de lui parler et chaque cerveau sera prédisposé à rester à l’écoute. C’est exactement ce que tu recherches.

Lorsque le public sera attentif, recherche le contact visuel. Choisis trois visages sympathiques: à droite, à gauche et au centre. Dirige ton regard sur un visage, puis sur un autre et ainsi de suite pour saisir toute l’attention de ton audience.

Ne lis pas mais parle

Lire devant une audience n’est pas quelque chose de très efficace. Il est préférable de parler directement, avec le cœur : l’expression spontanée semble moins formelle mais elle donne de meilleurs résultats.

Ne rédige pas intégralement tes discours, note ce qui est essentiel, ce que tu ne veux pas oublier. Un bon conseil est celui de faire des schémas avec les idées principales ou les données importantes que tu veux divulguer.

Détends-toi

La tension nerveuse t’empêche souvent de respirer correctement. Toute personne devant parler ou se produire en public est consciente de l’importance de la respiration.

Ne force pas ta respiration, évite de respirer plus vite que d’habitude; évite le risque d’une hyperventilation. Pour te détendre, il te suffira de respirer doucement en inspirant d’une manière rythmique, en inhalant lentement et profondément.

Cher lecteur, libère-toi de la peur de parler en public. Fais preuve d’auto-confiance, le meilleur antidote contre cette peur qui nous empêche d’avancer.

De là l’importance d’apprendre à bien nous connaître nous-même et d’apprendre à avoir une vision plus objective de notre propre identité qui va nous permettre de nous questionner et de nous engager dans notre développement personnel. C’est ainsi que nous pourrons prendre les rênes de notre vie en mains, en nous connectant avec notre authenticité.