Rien n’affecte de la même manière deux personnes

Chaque personne est différente

Chaque personne réagit d’une façon complètement différente, face à une situation d’anxiété, d’angoisse, à un état de stress, etc.

Pour chacune, on a une réalité très individuelle et donc très différente, rien n’affecte de la même manière deux personnes différentes, et rien n’affectera de la même manière une même personne à deux moments différents de sa vie.

image-angoisse-sociale-timideAinsi, nous trouvons des personnes qui, inévitablement, ont la sensation de vivre dans un état d’anxiété permanent. Elles vivent constamment apeurées, sont incapables de se détendre et tout cela leur provoque aussi bien des troubles du sommeil que des gênes musculaires et digestives.

Les faux-semblants

À l’autre extrême, on a ces personnes qui essayent par tous les moyens de ne rien faire transparaître, elles essayent de dissimuler leurs peurs. Néanmoins, leurs mains en sueur et froides, leur transpiration et leur respiration nerveuse les trahissent face au regard des autres.

image-routine

Les faux-fuyants

vie-temps-courir-tempsDans une autre catégorie, on trouve ceux qui pensent avoir enterré l’angoisse et qui ne sont donc pas capables de la percevoir. Ils ne sont pas vraiment conscients du problème qu’ils traînent, et pour lutter contre celui-ci, ils ressentent le besoin d’occuper tout leur temps, que ce soit en travaillant ou en faisant du sport.

À première vue, personne ne dirait qu’elles sont angoissées, elles sont cependant incapables d’arrêter de se ronger les ongles, d’éloigner d’elles la tentation de fumer ou de grignoter, ce qui leur fait office de thérapie personnelle et provisoire.

D’autres, pour leur part, réservent ce type de symptômes à des situations plus spécifiques : dormir avec la porte ouverte, sortir, etc.

Il est vrai que nous nous surprenons à ressentir une certaine anxiété devant un changement ou une épreuve imminente, c’est en revanche quelque chose de tout à fait naturel et bien sûr d’utile.

Néanmoins, cela se retourne contre nous dès que nous dépassons cette frontière du ponctuel et que l’anxiété s’installe de façon chronique.

image-pour-faire-bonne-impressionCette sensation d’angoisse si marquée, se manifeste généralement chez les personnes qui n’ont pas réussi à construire un solide sentiment de sécurité intérieure, chez ces personnes qui ne s’aiment pas ou qui ne se valorisent pas elles-mêmes comme elles devraient le faire.

Une personne qui est persécutée par une angoisse si intrusive, souffre de réactions et de symptômes tels que : bouffées de chaleur, mains humides, sueurs et même étourdissements.

La vie nous confronte chaque jour à de nouvelles menaces que nous devons dépasser, ce qui constitue en tant que tel une menace incontournable.

C’est à ce niveau-là que chacun de nous doit se surpasser et apprendre à dépasser ses peurs et ses angoisses. Il s’agit d’écarter la peur initiale, de la voir comme une chose qu’il faut affronter et de laquelle il faut sortir avec la plus grande légèreté possible.

En définitive, cher lecteur, face à une situation d’angoisse, essaye de retrouver le calme le plus vite possible et n’oublie pas de respirer profondément, en faisant pénétrer l’air jusqu’au ventre, évitant ainsi d’avoir une respiration accélérée, qui n’est en fait qu’un symptôme d’un état de tension incontrôlé.