Un autre regard sur la timidité : la timidité un bien précieux?

image-bonheurJ’aimerais ouvrir l’article d’aujourd’hui avec cette citation de Al Pacino (New York, 25 avril 1940) acteur américain, également directeur de cinéma et de théâtre, il est considéré comme étant l’un des meilleurs acteurs dans l’histoire du cinéma. Al Pacino disait ceci:

« La timidité a été mon premier langage. C’est l’apprentissage de la célébrité qui m’a appris à la surmonter « 

Comme dans le cas d’Al Pacino, toute personne se définissant comme étant timide considère cet aspect de leur caractère comme négatif, mais la timidité possède aussi des aspects positifs comme toute chose dans la vie.

La discrétion, l’honnêteté et la prudence sont des valeurs positives et très appréciées depuis la nuit des temps. Il est vrai aussi que les personnes timides vivent en société, ce qui les pousse à chercher des alternatives, de façon à pouvoir atténuer leur timidité et agir normalement et naturellement auprès des autres.

Les personnes timides doivent apprendre à distinguer les émotions selon leur degré d’importance. Elles doivent savoir que tout le monde peut se sentir mal à l’aise à un certain moment devant une situation gênante, mais qu’il existe aussi des alternatives pour réagir autrement et faire face à cette timidité.

L’humour est une façon de combattre la timidité. C’est avec le sens de l’humour que la personne timide va apprendre à se libérer de sa contemplation personnelle excessive. L’humour va l’aider à coup sûr à éviter de se juger constamment et négativement.

La timidité n’est pas un facteur intraitable de la naissance à la fin de nos vies : elle n’est pas quelque chose d’inexorable puisque le timide sait parfaitement ce qu’il veut ou pas. La volonté se manifeste avec décision et c’est pour cela qu’à plusieurs occasions, elle exprime clairement ses préférences ou ses aversions.

Par exemple, le timide oublie sa timidité quand il est enthousiasmé par un projet qu’il va mener jusqu’au bout sans problème. De la même façon, il est capable de refuser ouvertement et sans préjudices un projet avec lequel il serait en total désaccord.

Entreprendre les choses sans difficulté nous donne de la sécurité et de la confiance en nous-même, laquelle augmente au fur et à mesure que nous avançons dans nos vies. De plus, si nous sommes persistants à l’heure de mener à bon port un objectif qui nous semblait difficile au début, nous aurons fait un pas de géant.

Chaque pas simplifie le suivant : il faut donc éviter à tout prix que la timidité fasse vaciller le timide. Les pas que nous faisons sur le chemin de notre transformation nous aident à aller de l’avant, chaque jour plus loin. N’oubliez pas ceci:

Sans aucun doute, c’est l’action qui nous procure du pouvoir.

En éliminant le doute et l’apathie, le sentiment d’infériorité qui semble pourchasser les timides peut être surmonté facilement, dans le cas où il existerait un manque d’estime de soi persistant. Ce sentiment d’infériorité existe souvent du fait que les timides sont conscients que leurs forces sont insuffisantes et limitées pour mener à bout leurs actions avec succès.

Devant un nouveau défi ou nouvelle situation, les aptitudes et l’attitude revêtent une importance spéciale. Dans les deux cas, il est possible d’améliorer les choses parce que rien n’est immobile, rien n’est stagnant.

C’est ce que Kirk Patrick Sale nous explique ici :

“ Nous sommes tous timides. C’est la modestie innée qui nous permet de vivre en harmonie avec d’autres créatures et nos congénères. On n’y arrive pas en niant la timidité, mais en la laissant de côté à certaines occasions pour faire agir l’orgueil et l’effort ”

Attention, la timidité peut contenir des qualités très remarquables et peut être considérée également comme un trait de caractère, selon les personnes contrairement à la timidité maladive ou excessive qui handicape terriblement et limite la personne concernée aussi bien dans sa vie sociale que personnelle. Vous pouvez lire cet article pour savoir bien noter la différence ! ( l’article est intitulée: Introversion ou Timidité?)   Ainsi, vous devriez tout faire pour ne pas laisser s’installer en vous cette maladie excessivement handicapante.

Enfin, si par malheur vous êtes concerné(e) par la timidité maladive, la bonne nouvelle est que, comme toute maladie, la timidité excessive est guérissable et ce, de façon définitive. Comme l’a si bien dit David Grayson :

“La timidité n’est pas quelque chose de permanent de la naissance à la mort”

On échoue plus souvent par timidité que par excès d’audace

  • Lob

    Juste Patricia ! et c’est bien pour cela qu’il faut « savoir cultiver la fierté » (dans le bons sens du terme;-)

  • Patricia

    J’ai aimé la première citation de ton article… Al Pacino a du faire un énorme travail sur soi… Qu’on veuille devenir célèbre ou pas, le système de notre société occidentale n’est pas tendre avec les timides à fortiori si celle-ci devienne maladive….